Administration du site

Dotclear2SPIP

Importer le contenu d’une bdd Dotclear 2 dans un site SPIP

Préfixe : dot2
Mis à jour le 2 avril 2017
SPIP 4.1

0.2.0  en test déprécié

Télécharger

Mis à jour le 20 décembre 2019

Compatible :
  • SPIP 2.1

Vous aviez un blog sous Dotclear 2 et vous souhaitez le migrer vers SPIP ? Ce plugin est là pour vous aider à passer de l’un à l’autre. Tout n’est cependant pas encore « automatisé » et il vous restera donc encore des manips à effectuer à la main.

Fichier XML
Version
0.2.0
Compatiblité
SPIP ≥ 2.1.0 et ≤ 2.1.99
État
en test
Auteur
Maïeul Rouquette
Archive
dotclear2spip.zip
Taille
12.2 ko
Générée le
20-12-2019 12:26
Hébergée par
SPIP-Zone - Plugins
Nécessite les plugins
C(R)UD Interface
Sale
Medias

Dernières modifications

Information non disponible

Tickets ouverts

Aucun ticket ouvert

Messages de forum

  • 21 mai 2021 : Wamps est livré avec phpymamin, vosu devriez donc pouvoir installer en local le fichier .gz que (...)
  • 21 mai 2021 : Bonjour Merci pour la réponse. Oui, je sais bien que c’est très vieux. J’ai installé WAMP5 en (...)
  • 21 mai 2021 : oulà,. Le plugin est très vieux et je doute qu’il fonctionne encore pour les nouvelles versions (...)
  • 21 mai 2021 : Bonjour J’ai téléchargé SPIP 2.1, et j’ai essayé de faire ce que vous expliquez, mais je ne sais pas (...)
  • 4 juin 2014 : Bonjour, quelqu’un a t il tester ce pluggin avec la version 3 de spip ? ou dois je faire une (...)
  • 26 juillet 2013 : Il y a vraiment un problème d’incompréhension... Cela dit mon gandiblog (la base date des débuts (...)
  • 26 juillet 2013 : ps : quand à la politesse, le bonjour ou le bonsoir, ou même le salut, ce n’est pas l’heure qui (...)
  • 26 juillet 2013 : et ben non, quand on problème est là, on le masque pas. On essaie de le résoudre. Quitte à la (...)
  • 26 juillet 2013 : On arrête là, mon premier message n’avait rien d’agressif, il n’était que descriptif d’un rien (comme (...)
  • 26 juillet 2013 : Donc, je résume : - vous commencez par un message qui ne dit ni bonjour, ni excusez moi, ni je (...)